Projet de modernisation de la Maison de la Culture

Depuis la mise en place d’une bibliothèque publique régionale en 2016, la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine désire poursuivre le développement de cette infrastructure culturelle et communautaire très fréquentée pour la moderniser et lui permettre de répondre pleinement aux besoins de la population. Ce projet est aussi l’occasion de créer un nouveau pôle culturel à la Maison de la culture de Havre-aux-Maisons, qui abrite déjà la bibliothèque centrale.

C’est pourquoi, en mai dernier, la Municipalité a lancé en collaboration avec Arrimage une consultation auprès des acteurs du secteur culturel madelinot afin de récolter leurs besoins et leurs idées pour faire de la Maison de la culture un lieu qui répondra davantage aux attentes de la communauté.

Un Rendez-vous thématique du Forum des partenaires a également eu lieu pour permettre à la population de réfléchir collectivement au projet. Plus de 40 personnes sont venues échanger sur l’avenir et le développement de la Maison de la culture, de même que sur leur vision d’une bibliothèque publique de qualité.

Les constats tirés de ces consultations ont été déposés à l’architecte Marie-Josée Deschênes, qui a été mandatée par la Municipalité pour élaborer une proposition préliminaire d’aménagement des espaces, dans le cadre de l’étude de préfaisabilité commandée plus tôt cette année. Parmi les nombreux commentaires soumis, les personnes interrogées ont soulevé la volonté de voir des espaces de travail disponibles aménagés à la bibliothèque centrale et d’y créer un lieu chaleureux, lumineux et agrémenté d’espaces verts, où il serait agréable de passer du temps.

De plus, la nécessité que la Maison de la culture puisse offrir des espaces adaptés de pratique et d’expérimentation artistiques (tels que des ateliers de type « fabricathèque » et autres) disponibles non seulement pour les citoyens, mais aussi pour les artistes, a été évoquée à plusieurs reprises. La création d’espaces multifonctions adaptés, ainsi que l’amélioration de la salle d’exposition actuellement située dans les locaux de la bibliothèque centrale ont également été cités comme des besoins importants dans le milieu. Des locaux doivent également être prévus pour accueillir les organismes culturels du territoire, dont les besoins ont été récoltés par le biais d’un questionnaire préparé par Arrimage.

Bien que toutes les propositions reçues ne puissent évidemment pas être intégrées au projet final, les plans préliminaires qui serviront éventuellement de base à l’élaboration de demandes de financement nous permettent de croire que, dans les grandes lignes, les orientations principales du projet correspondent aux besoins exprimés par la communauté.  Ces esquisses ont d’ailleurs été soumises au conseil municipal en septembre dernier. Au cours des prochains mois, elles seront également présentées à la population, ainsi qu’au milieu culturel plus spécifiquement, qui pourra de nouveau se prononcer sur le projet avec l’objectif de poursuivre la réflexion sur cette première ébauche perfectible.

Au terme du projet de réaménagement, la Municipalité des Îles souhaite que la Maison de la culture devienne un endroit de prédilection pour la pratique du loisir culturel, un lieu de vie et d’échange inclusif et intergénérationnel, stimulant et agréable à fréquenter. La Bibliothèque Jean-Lapierre sera plus grande et mieux adaptée à la réalité d’aujourd’hui, afin de mieux servir ses usagers et de répondre à toutes les clientèles. Les points de service de L’Île-du-Havre-Aubert et de Grande-Entrée seront également rénovés, puisqu’ils font partie de cet ensemble fort qu’est la Bibliothèque régionale Jean-Lapierre.

Texte rédigé par Pascal Chevarie, Régisseur – Culture, Patrimoine et Bibliothèques