Fixity and Flow de Marie-Line Leblanc est l’oeuvre de l’année

Marie-Line Leblanc, lauréate Crédits photo: Yoanis Menge

Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – OEuvre de l’année aux Îles-de-la-Madeleine à l’artiste en arts visuels Marie-Line Leblanc pour son oeuvre Fixity and Flow. Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis le 10 avril 2019 lors d’un 5 à 7 festif à la Bibliothèque Jean-Lapierre organisé par Arrimage, corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine.

L’oeuvre primée

Fixity and Flow (Ordre et mouvement) est un livre d’artiste autoédité et produit en tirage limité avec la collaboration de la designer graphique Élise Eskanazi. Composé de deux carnets tête-bêche réunis par la photographie d’une installation, cette réalisation qui allie plusieurs procédés exprime une volonté profondément actuelle de rendre compte d’un monde en changement. (Im)précis de géographie, relevé d’anthropologie sociale, manifeste d’épistémologie et ode à l’errance, ce livre d’artiste constitue un jalon important au sein de l’oeuvre de Marie-Line Leblanc. Il s’inscrit dans les Island Studies, un ensemble d’interventions axé sur la spécificité des lieux, que l’artiste élabore depuis 2015.

Les membres du jury du Conseil des arts et des lettres du Québec ont grandement apprécié l’oeuvre Fixity and Flow, dont la manipulation offre au lecteur une expérience en soi. À la fois ludique et poétique, ce livre d’artiste allie l’art actuel et la littérature dans une forme très raffinée. (Extrait des commentaires du jury)

 

Biographie de l’artiste

Marie-Line Leblanc a obtenu un baccalauréat en arts visuels et histoire de l’art de l’Université Concordia et est titulaire d’une Maîtrise interdisciplinaire en arts de l’Université Laval. Elle produit des installations évolutives, des microéditions et des collages. L’artiste explore les réseaux, les catégories et les systèmes de signification en s’appropriant le langage et les outils de visualisation qui leur sont propres. Fondée sur des déplacements réels et des déplacements de sens, la démarche de l’artiste se compare à un chantier de recherche au sein du quel elle énumère, analyse, réinterprète et mixe des référents de diverses natures afin d’établir de nouveaux dialogues entre les choses.

Son travail a fait l’objet d’expositions individuelles notamment chez AdMare, Panache Art actuel et au Musée de la mer des Îles-de-la-Madeleine. Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs expositions collectives au Québec, dans les provinces atlantiques du Canada, aux Pays-Bas et en Australie. Elle a créé des projets en collaboration avec l’Orchestre Métropolitain de Montréal, Les Grands Ballets canadiens de Montréal, Espace pour la vie et le Royal Netherlands Institute of Sea Research.

Marie-Line Leblanc vit et travaille aux Îles-de-la-Madeleine. Elle enseigne les arts visuels et l’histoire de l’art au Cégep de la Gaspésie et des Îles (GÎM). Pour les curieux, l’artiste donnera une conférence sur l’oeuvre primée le mercredi 24 avril 2019 à 13h00. Cet événement aura lieu à la bibliothèque du Cégep GÎM.