Trois brins de femmes. Tresse de poésie, chants et récits de vie des Premières Nations.

Événement
Pour tous
Cet événement est passé

Cette activité se déroule dans le respect des consignes sanitaires en lien avec la COVID-19.

Les places étant limitées nous vous demandons de vous inscrire en cliquant ici.

Apportez votre lunch et  dînez en écoutant des lectures de poèmes de quelques artistes des Premières Nations et autres peuples fondateurs. Innus, Inuits et des chants amérindiens et du tambour pour accompagner la parole.

La poésie amérindienne est une voix fondatrice et essentielle. Un pont nécessaire pour nous, pour traverser d’une rive à l’autre, traverser de l’ignorance à la beauté, du silence à la reconnaissance, du savoir à la sagesse.

Trois femmes, Céline Vigneau, Brigitte Leblanc, et Manon Lacelle, s’unissent comme les brins d’une tresse de foin d’odeur (sweet grass). Par la voix de ses poètes, elles témoignent de la puissance et de la beauté des Peuples Premiers. Symboliquement le foin d’odeur représente les cheveux de la Terre-Mère. Chaque brin prend sa force en se nouant l’un à l’autre. Quand la tresse est brûlée (comme l’encens), il apporte un sentiment de paix et de clarté.

Cette rencontre poétique s’inscrit dans un mouvement d’actions collectives qui souhaite laisser des empreintes de vérité, d’amitié et de reconnaissance envers les Peuples premiers.

Cette activité gratuite aura lieu le jeudi 3 décembre, à 12 h 15 dans la salle de la Maison de la culture (Havre-aux-Maisons).

Elle est offerte par la Municipalité des Îles avec le soutien du ministère de la Culture et des Communications.

Illustration : ©Céline Vigneau

Maison de la culture
37 chemin Central
Havre-aux-Maisons (QC) G4T 5H1 Canada