Guzzz Art

Membre artiste
998 chemin du Bassin
Bassin (QC) G4T 0E2 Canada
Arts multidisciplinaires
Arts numériques
Arts visuels

Mon travail est le résultat d’un processus unique, combinant divers médiums, le corps tel une toile vivante, prenant successivement différentes formes. La capture de chacun de ces instants devient une oeuvre d’art en soi.

Je pense que j’ai toujours été un artiste. Un être sensible. J’aimais me perdre dans mes pensées en observant l’infiniment petit ou l’infiniment grand. Petit, je dessinais constamment : des méandres, des sillons aux couleurs vives…

Au fil des années, j’ai découvert l’inspiration. Je m’imprégnais de ce qui m’entourait ou de ce qui se trouvait en moi pour exprimer une émotion, pour créer.

J’ai découvert la photographie à l’âge adulte et je n’ai plus jamais cessé de l’explorer.

J’aimais me faire surprendre par l’imprévisible, par l’inattendu. Mes premiers clichés : des fissures dans le ciment ou dans l’asphalte, la réflexion du ciel dans une flaque. Je recherchais sans cesse l’abstraction, l’éphémère, LE moment. Rapidement, j’ai commencé à explorer le nu artistique. Le corps. Ce fascinant sujet, en perpétuel mouvement et si différent d’une personne à l’autre…

C’est au cours d’un long séjour en Europe que mon goût pour les arts sous toutes ses formes s’est affirmé. La musique, la poésie, la danse, les arts visuels, l’architecture… Dès mon retour chez moi, j’ai entrepris des études en Arts Visuels à l’université du Québec, à Montréal. De vivre au quotidien entouré de création et de créateurs a été un des beaux moments de ma vie.

Depuis maintenant quatre ans, je suis revenu à une vie de pure création, ayant consacré quelques décennies à pourvoir aux besoins de ma famille. Je suis inspiré par le parcours artistique des Automatistes et des Expressionnistes, ainsi que par les diverses cultures à travers le monde.

Mon approche, elle, est inspirée par le souci de l’humain pour son image.

Tous les matériaux et les techniques sont permis pour parvenir à mes fins : gouache, acrylique, argile, sable, papier, photographie, collage, crayons, techniques numériques, peinture sur le corps, etc. Petit à petit, le canevas prend diverses formes, selon le stade de création, et le sujet est appelé à se mouvoir, à se laisser voir et plus encore, à émouvoir. Au delà d’un simple être dépourvu de ses artifices, la toile a une âme, un passé, un futur, et elle nous amène à être directement en contact avec son présent.

L’expérience prend ainsi une forme que j’appellerai «visage», tel un regard sur soi-même, une facette ou un reflet de soi, façonné par le moment présent. L’éphémérité du moment est un instant de sublime liberté, de laisser-aller.

Ce nouveau personnage, si unique, est tantôt triste, sombre et mystérieux, tantôt lumineux, joyeux et resplendissant. L’instant d’après, tout cela devient chose du passé, laissant seulement une empreinte sur la pellicule de la caméra.

C’est uniquement en travaillant en duo que l’image peut être créée. Chaque performance est une symbiose entre l’artiste et le sujet.

J’ai toujours privilégié les formes, les couleurs et les textures. Cependant, ma démarche n’a jamais cessé d’évoluer.

Le message de liberté créatrice du départ a progressivement pris une vocation plus ciblée et assumée, toujours autour de l’humain par rapport à l’image qu’il projette, mais aussi en dénonçant les impacts de ces comportements sur l’environnement. Je tends à vouloir transmettre un message d’urgence qui ne se veut pas forcément alarmiste mais plutôt réaliste.