Marie-Ève LaBadie

Membre artiste
Arts multidisciplinaires
Arts visuels
Chanson et musique

Originaire des Îles-de-la-Madeleine, c’est au secondaire que Marie-Ève LaBadie découvre la clarinette, l’arrangement musical et la composition. En 2003, elle entame des études collégiales en clarinette à l’École de musique Vincent-d’Indy auprès de Marek Sowinski. En 2005, elle entreprend son baccalauréat en écriture musicale à l’Université de Montréal où elle suit l’enseignement, notamment, de José Evangelista, Denis Gougeon et Alain Lalonde en composition, ainsi qu’avec Mathieu Lavoie en orchestration. Parallèlement à cela, elle suit sporadiquement des cours particuliers en composition de musique de film avec Mathieu Lavoie. C’est en décembre 2014 qu’elle termine une maîtrise en composition, concentration musique de film et multimédia, sous la direction de Hugues Leclair et de Pierre-Daniel Rheault.

Au cours de ses années de formation, Marie-Ève a eu l’opportunité de travailler sur plusieurs projets de composition tels que « Rénda », une pièce pour clarinette et gamelan, « États d’âme » pour marimba seul, un projet collectif de composition pour la Cinémathèque québécoise ainsi que plusieurs projets de composition sur court métrage. De plus, elle reçut le 3e prix au concours des jeunes compositeurs de musique de film de la SOCAN en 2014, dans la catégorie documentaire, pour la musique du court métrage « 22 Novembre » d’Éliane Ashkar.

En plus de la composition, elle se consacre également à la photographie depuis plus de 10 ans. Elle a suivi plusieurs formations et avec l’expérience acquise au fil des années, elle a développé ses techniques et sa démarche artistique autant sur le plan des photos de concert, de portraits, de paysage, etc. Étant native des Îles-de-la-Madeleine, son premier terrain de jeux photographique fut la nature de cette région à laquelle elle est très attachée. Savoir saisir toute sa richesse, jouer avec les angles, la lumière, les formes, bref photographier les moments magiques que la nature peut nous donner. Très sensible aux autres, elle sait capter l’émotion du moment. Enfin, ayant une formation musicale, elle comprend l’importance de la musique et de la concentration d’un interprète, elle sait suivre le déroulement de la prestation afin de rester discrète lors de la prise de photos, et ce, dans le plus grand respect de son modèle. De plus, étant très polyvalente, elle explore la photographie de nature, de paysage, urbaine et abstraite.

Au cours des dernières années, elle a participé à plusieurs symposiums et expositions d’art visuel. Elle a su se démarquer à plusieurs reprises en remportant à différentes occasions le prix du public. De plus, elle a eu une mention spéciale au symposium d’art visuel de Trois-Rivières pour la qualité de son travail.