Nicolas Vigneau

Membre artiste

Littérature
Théâtre

Nicolas Vigneau est né le 5 octobre 1987 et a grandi aux Îles de la Madeleine. Bibliovore invétéré, il commence très tôt à écrire des histoires fantasques. En 2005, après avoir participé à la création d’un recueil de poésie haïku et à l’exposition de sculptures sur le thème de l’insularité dans le cadre du projet scolaire Havre rêveur, il remportait la 1ere édition du prix Relève Champs-Vallons et était publié dans l’anthologie Mouvance… de la rivière au fleuve. Suivirent des publications dans les 14e et 15e éditions de Pour l’instant…, le recueil intercollégial de poésie.

En 2007, il déménage à Montréal pour faire un baccalauréat en études littéraires à l’UQAM, qu’il obtient en 2010. Il fut invité à plusieurs reprises à la Biennale internationale du livre d’artiste en Lanaudière. Il collabora en tant que poète à l’atelier de création L’Antre imaginaire, hommage à la Grotte Chauvet-Pont d’Arc dans le cadre des activités artistiques de la Quinzaine du livre dans Lanaudière. Il fit également partie de l’exposition-performance artistique Territoires kébékois et Imaginaire. Ces deux événements donnèrent lieu à une exposition au Centre d’exposition de la Ville de Repentigny sous la thématique Territoires kébékois et imaginaire, hommage à la Grotte Chauvet-Pont d’Arc et à la publication du livre De l’Antre imaginaire aux Territoires kébékois, hommage à la Grotte Chauvet-Pont d’arc aux Éditions Créations Bell’Arte. Fidèle à cette maison d’édition lanaudoise, il prit part en 2015 au livre collectif En canotant dans Lanaudière… avec un souffle de vent acadien, deuxième tome d’un projet d’envergure célébrant le patrimoine vivant et les différentes municipalités de cette région. L’année suivante, il fait également partie de D’île en île… de port en port, un collectif d’envergure rassemblant artistes et écrivains des Îles, du continent et de La Rochelle en France.

En 2016, un an après son retour aux Îles, Nicolas publie son premier recueil de poésie, Cordages : Les liens du monde, où l’on retrouve également des œuvres d’arts visuels de sa complice de longue date, Ginette Trépanier. Contes, nouvelles, romans fantastiques ou de fantasy et pièces de théâtre ; il a de nombreux projets d’écriture qu’il aimerait publier à long terme. Sa démarche artistique s’articule principalement autour des concepts d’identité et d’héritage, tant celui que l’on tient de nos ancêtres que celui qu’on souhaite léguer aux générations futures. D’une œuvre à l’autre, il explore les lieux, les moments, les événements et les gens qui l’ont profondément marqué et qui tendent à forger ses appartenances.

Depuis plusieurs années, il travaille durant la saison estivale comme comédien et auteur dans la troupe de théâtre du Centre Culturel du Havre-Aubert. Pendant trois étés, une pièce de son cru, La Légende du Requin Blanc, fut d’ailleurs produite par le Centre culturel. En 2016, il écrit des articles pour le blogue Les Trames, un espace d’écriture qui interroge l’insularité et s’en inspire. Depuis 2018, il est propriétaire de la bouquinerie L’Île du Livre sur l’île du Cap-aux-Meules, un lieu de vie pour tous les bibliovores de l’archipel. Dernièrement, il a rejoint l’équipe du Radar, l’hebdomadaire des Îles de la Madeleine.