Culture, langage binaire et emoji

Bonjour à tous !

Dans les mois à venir je vous partagerai mon intérêt pour le numérique grâce à cette nouvelle chronique sur le site web d’Arrimage. Je vous ferai connaître les éléments qui ont attiré mon attention et transformé ma relation avec les nouvelles technologies. Étant moi-même passée de « technosceptique » à agente de développement culturel numérique dans la dernière année, je comprends la complexité, mais aussi la facilité cachée du chemin à suivre !

Le monde change vite et il faut parfois un peu de recul pour en observer l’impact. Je vous propose donc une petite rétrospective de quelques moments phare de l’évolution du numérique :

  • Il y a 295 ans : Naissance du langage binaire.
    En 1725, Basile Bouchon invente un système de perforation permettant de tisser des étoffes complexes en moins de temps. Le langage binaire derrière le fonctionnement de nos interfaces actuelles numérique est né.
  • Il y a 49 ans : L’âge respectable du premier courriel
    Ray Tomlison aurait envoyé le premier courriel et par le fait même, inventé l’adresse courriel. L’histoire veut qu’il ne se rappelle plus ce qu’il contenait.
  • Il y a 47 ans : 1973, premier appel cellulaire
    Martin Cooper de Motorola a pu appeler son vis-à-vis chez Bell pour lui annoncer qu’il avait produit le premier cellulaire. De longues discussions ont eu lieu depuis.
  • Il y a 21 ans : Création des Emojis
    Les Émojis, ces pictogrammes rigolos utilisés tous les jours pour imager notre pensé sont nés de la main de Shigataka Kurita, au Japon. Ils ont d’ailleurs eu droit à une exposition rétrospective en décembre 2016 (Inbox : The original Emoji by Shigataka Kurita).
  • Il y a 10 ans : Le iPad est disponible pour la première fois
    L’année 2020 signe ou souligne le 10e anniversaire du iPad. Qui aurait cru à l’importance qu’il occuperait dans nos vies en si peu de temps ?

Nous croyons souvent à tort que le numérique réside dans l’innovation, que nous devons être né à la bonne époque pour le comprendre. Nous oublions aussi trop souvent que les outils derrière le numérique existent depuis quelques décennies. Le langage que nous utilisons à notre insu, tous les jours, sur nos appareils électroniques était déjà utilisé par les tisserands il y a 200 ans. Le courriel et le cellulaire ont évolué avec la génération des Baby Boomers, des X et des millénariaux. Ces illustrations sympathiques qui agrémentent nos textes écrits, les emojis et les émoticônes sont maintenant légalement majeurs partout dans le monde. Le numérique est né d’une évolution imaginée par la jeunesse des différentes générations de notre société.

Je décortiquerai et vulgariserai certaines notions pour éclairer le mystère derrière le numérique et vous éveiller à ses limites et potentiels.

Bonne année à tous !

Emie Gravel
Agente de développement culturel numérique de la Gaspésie et des Îles
Chez Culture Gaspésie : 581 364-0225 ou 1 800 820-0883 | adn@culturegaspesie.org
L’agente de développement culturel numérique a pour rôle de faciliter la transformation numérique que vit le milieu culturel et de l’aider à en comprendre les potentiels à venir. Elle a le mandat de travailler à la concertation des milieux locaux et provinciaux, la formation des membres et des organismes sur le numérique, de tenir une veille des innovations culturelles numériques ainsi que d’aider aux projets numériques sur le territoire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.