Prix Mise en valeur du patrimoine vivant

logo-fdcim_2013

Le Prix Mise en valeur du patrimoine vivant, d’une valeur de 1 000 $, est réservé aux individus, aux collectifs et aux organismes à but non-lucratif œuvrant dans le secteur du patrimoine vivant.

Objectifs

En plus des objectifs généraux prévus dans la Politique de gestion du FDCÎM, l’objectif du Prix Mise en valeur du patrimoine vivant est de récompenser et faire connaître un individu, un collectif ou un organisme à but non-lucratif dont le travail de transmission, par des actions d’interprétation, de médiation ou de diffusion, a contribué à mettre en valeur un ou plusieurs éléments du patrimoine vivant sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine et au cours de la dernière année.

Selon la loi, le patrimoine immatériel (synonyme de patrimoine vivant) se définit comme suit :

« les savoir-faire, les connaissances, les expressions, les pratiques et les représentations transmis de génération en génération et recréés en permanence, en conjonction, le cas échéant, avec les objets et les espaces culturels qui leur sont associés, qu’une communauté ou un groupe reconnaît comme faisant partie de son patrimoine culturel et dont la connaissance, la sauvegarde, la transmission ou la mise en valeur présente un intérêt public » (P-9.002 – Loi sur le patrimoine culturel, 2011, c. 21, a. 2)

Admissibilité au programme

L’admissibilité au Prix Mise en valeur du patrimoine vivant repose sur les conditions suivantes :

  • Entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année précédente, avoir organisé ou contribué à une action de transmission d’un ou de plusieurs éléments associés au patrimoine vivant sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine;
  • Ne pas avoir obtenu le Prix Mise en valeur du patrimoine vivant lors de l’une des trois éditions précédentes.

Les candidatures doivent également répondre aux critères généraux d’admissibilité suivants :

  • Toute personne dont la candidature est soumise doit résider de façon permanente depuis au moins un an sur le territoire;
  • Tout organisme dont la candidature est soumise doit avoir son siège social depuis au moins un an sur le territoire.

Dans le cas d’un projet collectif, tous les membres de ce collectif doivent répondre aux critères d’admissibilité énumérés.

Le Prix Mise en valeur du patrimoine vivant ne peut être accordé à titre posthume.

Critères d’évaluation

  • Intérêt du travail accompli pour la transmission et la mise en valeur du patrimoine vivant (50 %);
  • Expression des particularités identitaires madeliniennes (20 %);
  • Originalité de la démarche (20 %);
  • Contenu et présentation du dossier (10 %).

Le jury est composé de trois personnes possédant une excellente connaissance du secteur du patrimoine vivant et n’ayant pas de liens familiaux ou professionnels directs avec les candidatures déposées.

Procédure d’inscription

Un appel de candidatures a lieu chaque année, au cours de l’hiver.

Prenez note qu’à partir du moment où un dossier complet a été déposé, il est impossible d’y apporter des modifications. Les candidatures incomplètes à l’heure limite d’inscription au programme ou reçues en retard ne seront pas retenues.

Remise du prix

Le Prix Mise en valeur du patrimoine vivant est publiquement décerné au printemps, lors d’un événement organisé par Arrimage.

Renseignements supplémentaires et accompagnement

Pour obtenir plus d’information ou pour obtenir du soutien dans la préparation d’une candidature pour ce programme, vous pouvez contacter notre agent de développement culturel, Philippe Pesant-Bellemare, par téléphone (418-986-3083 #318) ou par courriel (developpement@arrimage-im.qc.ca).

Lauréats et lauréates des années précédentes

2021 : Élaine Richard | Porteuse de tradition, conteuse et médiatrice

2020 : La gang du Gros-Cap (collectif formé par Camil Leblanc, Claude Bourque, Emmanuel Gaudet, Eudore Gaudet, Isaac Leblanc, Léo-Paul Aucoin, Louis-Philippe Leblanc et Robert Forest) | Porteurs de traditions et artisans